La salle d’Aubervilliers est le pire des pesticides pour les Abeilles de Fufu qui échouent à s’y imposer année après année. Einstein disait que « Si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre». Nous avons donc lutté ce weekend pour contrer l’apocalypse: éradiquées du terrain de basket-ball par un nombre impressionnant de fautes, nous avons survécu comme nous le pouvions. Mais hélas, même mauvais, le corps arbitral n’a pas été le conjurateur de notre déconfiture.

Tout avait bien commencé pourtant : les slovaques au fond du train et le couple JR/ Michal dans un coin pour que l’on ne soit pas importunées, Anne qui lit la presse financière, Sophie la presse féminine, Nadine qui travaille, Steph et Margaux qui dorment, Julie qui mange de muffins et Jess qui écoute de la musique… une quiétude heureuse dans le tgv qui nous reliait à Paris.

A mesure que l’on s’approche, l’inquiétude gagne pourtant notre Président qui doit nous quitter brièvement pour passer à l’hôtel chercher les clés des chambres. Le Maire de Furdenheim va-t-il s’y retrouver dans la jungle urbaine là où point de tracteurs ni de champs, seulement un dédalle de tunnels et un métro dément? Mais nanti du Routard et de nos recommandations : « tu prends la ligne 7 », « tu n’acceptes pas les bonbons des étrangers », « tu descends à Poissonnière », c’est courageusement qu’il part à l’assaut de la capitale… et nous rejoint triomphalement à Aubervilliers...

La rencontre débute et toute sérénité a désormais quitté nos visages. Notre coach nous avait pourtant prévenues : il fallait rentrer immédiatement dans le match sous peine de courir après le score toute la rencontre. Et c’est bien ce qui nous arriva. Trop gentilles en attaque et maladroites en défense (à moins que ce soit l’inverse) nous avons laissé nos adversaires prendre le dessus et jouer leur jeu jusqu’à compter un déficit de 15 points au deuxième quart. Sophie et Margaux sonnent la révolte, et nous remontons à - 6 à la mi-temps.

Les visages se décrispent, on est à nouveau dedans, on ne peut pas faire pire, c’est inéluctable la 2ème mi-temps va être bien meilleure.

Las, si nous débutons bien le 3ème quart (37-33), le ciel nous tombe à nouveau sur la tête et nous nous confortons dans nos approximations. Le corps arbitral ne se contente pas de faire de la figuration et nous ne parvenons plus à rester concentrées sur notre partition. Nous comptons cette fois jusqu’à 18 longueurs de retard à 10 minutes du terme. Alors que les éliminations pleuvent de notre côté (Sophie, Jess, Anne) nous convoquons notre fierté pour lutter contre le naufrage et l’injustice, et réajustons ainsi le score. Mais il est trop tard, Aubervilliers l’emporte de 5 points… et nous perdons là une occasion de gagner une place au classement.

Le retour en train le lendemain matin est quelque peu morne: le souvenir de la veille additionné au peu de sommeil de certaines fait sombrer les Abeilles dans une léthargie morose. Elles retrouvent cependant de l’entrain en pensant au derby prochain et se réjouissent à l’idée de recouvrer l’abri douillet de leur ruche pour affronter Geispolsheim, un match de Coupe de France qui redonne du cœur à l’ouvrage.

Nous vous attendons donc nombreux pour nous aider à regagner nos ailes, samedi à 20h dans le chaudron magique. Une salle à nos couleurs, où crécelles et trompettes ne seront pas superflues pour vaincre une équipe désormais habituée aux joutes de la N1. Alors encore une fois : TOUS EN VERT !!!

Commentaires

1. Le mardi 25 janvier 2011 à 22:15, par marcO

Article nominé aux NRJ-DNA riporter awards 2011. Et quel sens de la mesure (copieuse de Noldi :o) quand tu évoques la non-conjuration arbitrale alors même que des jurons eurent été l'apanage du spectateur moyen. Ta conclusion pleine de positivisme et de fighting spirit est enthousiasmante, nous serons derrière vous samedi, tout comme nous avons été derrière nos SM1 le WE dernier. Et quelle belle conclusion à cette série d'articles du WE rappelant les boires et déboires de nos équipes. Merci à tous les contributeurs, les 2 Eric, Jean, Stouvy, JB, JJ, JD, AirChris et sans doute d'autres à venir. Chacun peut écrire quelques lignes, prendre 1 ou 2 photos et envoyer à jb@fufubasket.org pour parution sur le site. A vos claviers et à samedi, all in green !!!



Ajouter un commentaire

username