Les filles de Chenôve ont-elles vraiment joué ce tour de coupe or not ? Un débat qui fait trembler le monde du basket (de Fufu), échauffe les esprits (des Gardiens de la Ruche), anime les chaumières (du Kochersberg), bref … une discussion qui n’intéresse finalement que le petit chaudron vert. Et encore ! Samedi soir chacun a pu donner son point de vue mais la véritable, la seule, THE question était bien : simple ou gratinée ? L’essentiel finalement… ben c’est que l’on soit en 8è de finale.

Mais laissons cette controverse non pas mourir mais se nourrir des différents éléments de la rencontre. Apportons de l’eau au moulin et sacrifions notre esprit aux théories les plus folles. Sitôt entrée dans la salle à peu près 1h15 avant le début de la rencontre, le temps de dire bonjour à quelques fervents supporters déjà derrière les fourneaux, les lardons dans une main et le Picon dans l’autre, voilà que mes antennes d’abeille avaient capté la rumeur qui sourdait : l’équipe de Chenôve serait venue à 6 joueuses dans le but… de ne pas gagner. Soit. Mais pourquoi avais-je l’impression de voir du violet partout alors ? Leur taille déconcertante créait-elle un effet d’optique ? Bon, on verra ça plus tard : il était temps de se changer car les tchèques ne transigent pas sur les horaires.

De retour sur le terrain en tenue de combat (à peine quelques secondes plus tard), nous scrutions nos visiteuses et leur façon de shooter, de courir, de s’étirer. Bon, déjà, elles étaient 9 et pas 6. Une course molle dénotait leur manque d’engagement, un tir réussi leur volonté de gagner… pas le temps d’analyser : course, panier, vestiaire, panier, course, présentation des équipes et panier, course, tapes dans les mains des filles, de la table, des arbitres, des adversaires. Le match commence !

Et faut bien le dire : c’est un sacré début de match ! On mène 18-2 après quelques minutes de jeu (en précisant quand même, c’est fondamentalement plus correct, que nous disposions d’un capital de 7 points à l’entame de la rencontre). Plutôt adroites à mi-distance, nous parvenons également à bien servir nos intérieures et glanons quelques ballons en défense. De leur côté, il faut admettre que les chenevelières manquent cruellement de chance sous le panier. La mi-temps est atteinte sur le score de 37 à 23. 57-39 à la fin du 3ème ¼ et 72-57 au gong final.

Les violettes ont assurément laissé filer le match. Souhaitaient-elles cette issue ? Le début de la rencontre les a prises de court. Etaient-elles venues en dilettantes? Ont-elles mis du temps à se reprendre, ce qui leur a été fatal ? Leur a-t-on maintenu la tête sous l’eau en parvenant à marquer à chaque fois qu’elles nous menaçaient ? Il est sur que la coupe de France n’est pas leur objectif. Soit. Seule une enquête de terrain minutieuse serait à même de dévoiler les intentions de Chenôve mais finalement c’est comme ça. Et nous on prend ! A nous les 8è !!! A nous Charnay !!! Le tirage au sort (??) a en effet désigné une nouvelle équipe de N1 pour venir nous défier dans notre chaudron magique. Encore du lourd en perspective puisqu’elles sont 3èmes. Le 19 mars en vert dans l’agenda !!

En attendant, le championnat reprend ses droit et reste finalement notre objectif prioritaire puisque malgré une phase retour plus que correcte nous sommes toujours 4èmes, soit à une place du podium… et au droit de prétendre aux prolongations. Le match contre Sceaux est capital ce week-end (défaite 68-64 à l’aller). Nous espérons que vous serez nombreux à venir nous soutenir à Fufuworld ! (Attention horaire inhabituel: Fufu-Sceaux dimanche 15h30)

Commentaires

1. Le jeudi 3 mars 2011 à 23:56, par Chenôve

La dernière ligne droite vue par Noémie Recoura Que s'est il passé à St Etienne? Trop de pression? défaite du B.C.C. 68 à 49 Le résultat du match de Saint-Etienne est tout à fait logique, au vu de la partie que nous avons livrée. Sur le match, il n'y a rien à dire : elles ont été meilleures que nous, leur défense nous a complètement étouffées, et à l'inverse notre défense a été beaucoup trop perméable. Je ne pense pas que l'enjeu ou la pression ait eu une quelconque influence sur ce résultat. En ce moment, nous ne sommes pas en rythme et notre collectif s'essoufle un peu, il faut que nous travaillons sérieusement cette semaine pour retrouver le jeu fluide que nous avions à la reprise de janvier.

  • Et la défaite en coupe de france était-elle "prévue"? comme une façon de se concentrer exclusivement sur le championnat?

Cette défaite n'était pas "prévue", nous avons joué ce match de manière tout à fait "normale", mais avec une équipe un peu diminuée (Jennifer n'a pas joué car blessée aux ischios, et Sanela n'avait pas pu s'entrainer de la semaine à cause d'une sciatique). Comme pour le match de Saint Etienne, notre collectif a peché, et Furdenheim a eu une belle réussite au tir extérieur (10 tirs à 3 pts marqués dans le match...), elles ont tout à fait mérité leur victoire et nous ne devons nous en prendre qu'à nous-mêmes.

  • Et maintenant? après ces deux défaites dans quel état d'esprit est l'équipe?

Je pense que l'équipe est assez vexée d'avoir perdu contre une équipe d'une division inférieure, et que cela va nous motiver pour travailler dur afin de retrouver notre vrai niveau de jeu !

  • Quelles sont les conditions pour accrocher les play-offs? est ce possible et réalisable?

Nous ne sommes plus maîtres de notre destin en ce qui concerne l'accession aux play-offs. Il faut que nous gagnions tous les matchs qu'il reste (soit 5), et parallèlement à ça il faut que Charnay perde un match (en plus de celui chez nous !).

  • Vous parlez/pensez déjà à la saison prochaine? Tu restes?

On commence un peu à parler de la saison prochaine entre nous, mais les aléas de la vie (études, vie personnelle, vie professionnelle, etc.) font qu'il est difficile de savoir avec certitude qui sera là ou non l'année prochaine ! Pour ma part, il n'y a pour l'instant aucune raison à ce que je ne rempile pas encore une saison. J'espère que mon lieu de travail et mon emploi du temps me permettront de m'entraîner de façon régulière, comme cette année.

Merci à Noé pour sa collaboration !!



Ajouter un commentaire

username