Il paraît qu’à la Saint Fulbert tout est vert. C’est à la lumière de cet extraordinaire dicton que nous sommes allées jouer notre place en play-offs à Ronchin, certaines de profiter des largesses de notre saint protecteur. Las un match et une défaite plus tard, il faudra s’avouer vaincu et laisser Fulbert à Chartres.

Fini le Nord, on n’y remettra pas les pieds cette saison. Enfin là je parle du Grand Nord évidemment, pas de notre Nord à nous, parce qu’en Coupe Crédit Mutuel on n’est pas à l’abri d’aller faire un tour à Zutzendorf, Gundershoffen ou Hoffen tout court. Bref non moi je parle du Nord des Ch’tis, de la bière, celui où faut passer par la Belgique pour y aller ! Donc c’est fini j’vous disais. C’est Ronchin qui ira en play-offs. Et tout ça c’est un peu triste… Parce que la saison était belle, longue mais qu’elle est déjà passée (euh oui je sais c’est paradoxal) ; parce qu’on est des Abeilles, qu’on n’a pas le choix de vivre en communauté mais qu’on l’aime bien quand même notre ruche ; parce qu’il faudra de nouveau s’adonner à une impitoyable préparation physique avant d’avoir le droit de refouler les parquets la saison prochaine (quoique en ce qui nous concerne, vu que l'on fonctionne selon les méthodes de l’Est, on doit être en assez bonne condition physique pour les 3 prochaines saisons!).

En attendant, toutes les conditions étaient réunies pour faire de cette dernière étape nordiste un voyage idyllique : soleil, supporters et bonne humeur étaient au RV. Bon c’est vrai on espérait encore que ce ne soit pas le sprint final.
Comme d’habitude, chacun et chacune a meublé le temps à sa façon :



Réflexion profonde de Sophie : « que vais-je faire de la prime de 2 millions allouée en cas de qualification aux play-offs ? »






A midi pique-nique convivial sur nappe blanche et jeux en tout genre :




Arrivée à Ronchin à 18 heures, le temps pour les Abeilles d’aller se défroisser les ailes, de profiter encore une fois des charmes du Nord…

… et d’aller prier Saint Fulbert le patron des verts (réappropriation très personnelle je vous l’accorde) à l’Eglise Sainte Rictrude.

Bref, une journée si riche en émotions qu’elle aurait déjà pu (dû ?) s’arrêter là ! Ah non, c’est vrai qu’il reste un match important à jouer… Et une fois n’est pas coutume nous attaquons plutôt bien la rencontre : 17-15 à la fin du premier acte. Malheureusement, nous nous laisserons déborder par la suite : les locales jouent ensemble, vite et bien et nous accusons déjà un retard de 18 points à la mi-temps (42-24). Si la motivation est bien présente au retour des vestiaires, elle ne suffira pas et les Bruantes déroulent : 59-34 à la 30ème et 74-59 au final.
Un chapitre se termine, le championnat laisse la place à la Coupe de France (contre la Tronche-Meylan à Poligny le week-end prochain) et la Coupe Crédit Mutuel (face à Geispolsheim à Marlenheim le mercredi 20 avril à 20h15).

Nous finissons la soirée dans un resto sympa au centre de Lille…


...et rentrons au petit jour dimanche matin. Solidarité oblige nous ne disposons que d’une seule photo du réveil des Abeilles



Et vérification faite c’est normal que nos prières soient restées muettes : la saint-Fulbert ce n’était que dimanche. samedi c'était la saint Stanislas... aucun intérêt dans notre cas on joue même pas contre Nancy...

Commentaires

1. Le jeudi 12 mai 2011 à 15:03, par toulouse

vous me manquez aussi et je peux te dire que je n'ai rien perdu de mes talents de reveilleuse nocturne...marco dort peut-être mieux depuis que je ne suis plus là...mais je reviendrai...et vite en plus!!!;)



Ajouter un commentaire

username