Ô Sannois St Gratien, tu es bien l’équipe qui ne nous sied pas cette année. Tu es la seule à avoir gagné dans notre petit chaudron et malgré notre motivation farouche nous n’aurons jamais su te dompter. A voleter après le score nous nous serons épuisées et ta grande salle, à nos couleurs pourtant, nous aura achevées. Et si à l’instar de Saint Gratien ton berger, notre tête est tombée, ce n’est toutefois pas en martyr que nous mourrons. Nous saurons rebondir, nous l’espérons, en vue d’une belle fin de saison.

Tout n’avait pourtant pas bien commencé en ce jour de déplacement chez les 2èmes, puisque c’est juste avant le départ que nous apprenions que Jiri, malade, ne jouerait pas. Aïe, nous devenions bien petites tout d’un coup. 7h de bus plus tard et une rencontre inopinée avec les voisins de Gries sur une aire d’autoroute (quand je vous disais que nos aires sont incroyables) nous débarquions sous la pluie en région parisienne.

Drôle d’ambiance pour un match qui s’annonce décisif en vue des play-offs : des officiels de table aux abonnés absents (merci Renele!), pas d’opérateur 24’’, un chrono qui ne fonctionne pas… C’est donc une demi-heure plus tard que nous débutons la rencontre avec chrono manuel et ardoises pour annoncer le score. Il serait cependant trop facile d’imputer le 18-2 pris d’entrée de jeu à ces seules conditions bancales.

Si nous finissons par réagir, nous ne parviendrons jamais à repasser devant au score, nous rapprochant au mieux à 4 longueurs : 26-22 à la 15è, 40-35 à la 24è. L’expérimentée (et surtout très grande) numéro 4 se joue de notre défense et remet son équipe sur les rails chaque fois que nous pensons refaire surface. Trop de fautes, de lancers-francs ratés, de maladresse aux tirs extérieurs et intérieurs, de balles perdues ne pouvaient nous donner le droit de triompher. Mais malgré un score final lourd (83-55) nous nous sommes battues sur tous les ballons.

Il nous reste 2 rencontres à gagner pour aller en play-offs. La montée est devenue quasi impossible à obtenir (les résultats de la saison régulière étant conservés, notre bilan serait négatif : 1 victoire-2 défaites), mais nous n’abandonnerons pas l’aventure. Il faut donc gagner dès samedi face à Villeneuve d’Ascq. Le soleil est commandé. Shorts et tongs sont bien entendu acceptés. Alors n’hésitez pas à venir nous soutenir samedi à 17h pour notre dernier match à domicile.

Commentaires

1. Le samedi 2 avril 2011 à 09:51, par marcO

"Le berger et les Abeilles", jolie image pour cet article...
Pas facile de gagner contre Sannois et St Gratien en même temps, ça fait bcp de monde. On se contentera d'une petite victoire lors de votre dernière sortie à domicile voire le bonus à Ronchin. Nous avons déjà eu quelques autre bonus en coupe (et c'est pas fini!), votre saison est déjà géniale.
Short, tongs et lunette de soleil sont prêts, vous pouvez continuer à nous éblouir :o)
Euh, j'ai pas encore dit que l'article était phantastisch,je les trouve même de plus en plus riches au niveau des enchainements de phrases et des relances, big bravo et surtout merci Jo, zi offizial riporter of SF1


2. Le dimanche 3 avril 2011 à 15:34, par Jo

Merci Marco pour ce commentaire très positif et des compliments forts sympathiques. "Le berger et les Abeilles" eut en effet été un très joli titre... Ton souhait est exaucé: ce fut une toute petite victoire samedi! On va essayer de glaner le max de bonus maintenant: play-off, CDF et Crédit Mut... du travail en perspective!



Ajouter un commentaire

username