Notre arrivé joyeuse dans les vestiaires fut marqué d'un discours peu encouragent de notre cher Jean. Il nous annonçait en effet que le coach de l'équipe adverse avait été remplacé pour incompétence et que ce nouvel entraîneur avait déjà fait parlé de lui (en particulier en faisant perdre nos cadets par les siens qui se trouvent être en dernière position du classement) et annonçait déjà que son équipe rattraperait le nombre de points qui les espaces de nous, ainsi espéré t-il prendre notre place sur le podium. Ce fut un début de match difficile, nous étions, pour une fois, bien présent et concentrés sur le match, et nous prîmes une légère avance pour finalement avoir le double de points de plus à la mi-temps. Il était difficile de percer leur défense en zone, ou de contrer leurs contre-attaques sur lesquelles ils avaient apparemment travaillés, mais nous parvenions quand même, avec de l'acharnement, entre autre celui de Thomas mais aussi de Yann et de Luc, à prolonger notre avance. Malheureusement le rêve ne dura qu'un temps et nos adversaires rattrapaient leur retard, bientôt le stress s'éprit de nos joueurs, et je citerais évidemment, vu que vous y avez insisté, mon défaitisme durant ce match qui m'empêcha de jouer correctement et qui donna lieu à un débat entre mes parents et mon coach, ce qui, pour nous autres joueurs, est synonyme de mécontentement et déchéance ainsi que de honte. Le match ce déroula ainsi durant toute la rencontre, des trois-points marqués des deux côtés, des enchainements et des réflexes dignes de professionnels et des placements exemplaires. En contre-vue on put observer un manque de communication, des passes et des actions loupées ainsi que des fautes des plus idiotes. En définitif, un retard qui voulait être rattrapé ne fut que plus espacé et un match finalement gagné 76 à 43, ce qui est tout de même un score plus que correct et une nouvelle victoire à inscrire sur notre effigie. Je profite de ce rapport pour remercier Jean, qui, à la vue de ma détresse, voulut me consoler avec un port-clés représentatif du basket, je ne sais toujours pas dans quel paquet de céréales a t-il bien put dénicher pareille idiotie...

Commentaires

1. Le dimanche 22 novembre 2009 à 14:36, par Arnold

Un compte-rendu parfois digne d'un professionnel, merci encore Vince :-) et bravo les minimes de sortir victorieux de ce match qui n'avait pas l'air gagné d'avance !


2. Le lundi 23 novembre 2009 à 16:46, par Alexis

Ce n'est pas très sympa pour Jean .


3. Le lundi 23 novembre 2009 à 20:38, par Vince

Il sait très bien que je plaisante :)


4. Le lundi 23 novembre 2009 à 22:46, par Corentin

C se que je disais ausso acc Ouin-Ouin et pourtant j ai failli finir ds du terro a fleur,donc fait attention :)



Ajouter un commentaire

username