Comme dans un film!

Par JD, mardi 17 février 2009 à 09:44 - Masculins 1 et 2

Retrouvez nos vertus, ne pas jouer à l'en vert ( et c'est pas pour ça qu'on a joué en blanc ), et goûtez à nouveau au plaisir de la victoire, tels étaient les enjeux d'un déplacement fort fort compliqué mais pas si lointain à Eguisheim ( 4 ème ). C'est justement Eguisheim qui avait stoppé notre série de 3 victoires consécutives en début de saison, en venant chiper la victoire dans le chaudron (celui dans lequel beaucoup d'entre nous sont tombés quand ils étaient petits ). Ayant perdu la recette de la potion magique de notre droïde, c'était depuis le grand désert! Et on avait beau passer le désert au peigne fin, impossible de sortir de ce côté obscur de la force et de faire arriver nos balles de "l'espasses". Bref, il nous fallait arrêter de plagier les bronzés et nous tourner résolument vers l'étoffe des héros.

Ce ne fut pas chose facile! Toujours privé de plusieurs joueurs, fufu s'est lancé à bloc dans la partie sur un 3 point de Rémi. Très vite imité par Eguisheim qui va trouver la mire à plusieurs reprises dans ce quart temps. On tient bien le coup ( nos intérieurs pourraient dire les coups ) mais quelques précipitations et pertes de balles habituelles nous font prendre rapidement 10 points de retard. Qu'importe tout le monde reste dans son match et fait de son mieux. On continue à alterner les phases positives et négatives. Pour exemple Yannick nous sort un panier de nulle part avant de perdre la balle, c'est nul mais partie remise. 23 points encaissés au premier quart temps et seulement 12 marqués. On fait le dos rond, la défense se resserre et si l'écart n'enfle pas ( 13 points d'écart à la mi-temps si je ne me trompe pas ), c'est bien grâce à elle ( et pas que grâce à l'aile car tout le monde fait son match à l'intérieur et à l'extérieur du terrain, ce qui nous laisser la possibilité de nous mener à la victoire... ). A la mi-temps, opération ZEN. Pavol nous dit qu'on est dans le match, qu'on peut le chercher et insiste sur les points importants ( pas seulement ceux marqués ). Chacun se calme tout en restant positivement aggggrrrressif...

Arnaud retrouve la mire, Tati relaie bien Rémi, et Lolo sort enfin un peu de l'étreinte de son vis à vis et des prises à 3! Beaucoup de concentration, une défense qui ne lâche plus rien ( pas un dans dans l'équipe ), et on revient à égalité à la fin du troisième quart! Pour une fois, pas de stress de perdre le match, de voir l'écart fondre comme neige au soleil, non juste envie de ne pas passer à côté. Pavol change la défense, lance chacun dans la bataille, avec succès! Petite frayeur à - 7 avec la blessure d'Arnaud et on se dit que le scénariste a de nouveau mal fait son boulot! Mais non! Le ouin ouin sort de sa trappe et prend le rôle du chevalier vaillant. Un 3 point ( si, si! ) pour nous remettre dans le match, un rebond offensif ( 2+1 ) pour déstabiliser l'adversaire, on apperçoit la lumière. Marc fait une chevauchée sur tout le terrain pour marquer tout seul, Yannick fait de même avant deux interceptions de tati, dont une se conclue avec succès et un record de France du triple bond battu au passage ( mais pas un marcher puisqu'il retombe longtemps après que sa balle ait traversé le filet! ). Rajoutons y les rebonds hyper précieux de notre pivot nain et son sang froid pour convertir deux lancers à + 1 et 50 secondes de la fin, un peu de confusion et enfin 2 lancers de Rémi pour parachever cette fantastique victoire qui fait carrément du bien! Tout le monde exulte et on danse comme des enfants sur le terrain ( certains en oublient même leurs béquilles! ). La classe! En espérant que les esprits soient maintenant libérés et qu'on ne soit plus comme des fantômes sur le terrain. Magnifique réception à la salle et magnifique repas ( merci aux quelques courageux de la 2 pour avoir si bien assuré ).Le maintien est encore possible et il passe par le soutien de notre public ( 5 matchs sur 8 à domicile ), et par une victoire dès samedi contre Guebwiller qui nous a pris à la gorge au match aller, le tout pour ne pas partir avec le bonnet d'âne ( j'ai pas dit anne! ).

Commentaires

1. Le mercredi 18 février 2009 à 08:57, par JD

Attention, une courageuse lectrice m'a signalé que dans mon délire festif il y avait une erreur. Le match des SM1 c'est DIMANCHE 17H juste après le match des SF2 contre Vendenheim... UN BEL APRES-MIDI DE SUPPORTERS, NON?!!


2. Le mercredi 18 février 2009 à 15:54, par carocorto

Bravo les mecs!! J'ai tenu jusqu'à la fin du film!! et je serais là dimanche!!


3. Le mardi 24 février 2009 à 11:00, par stouvy

merci pour ce long mais précieux résumé on en redemande.......... bravo les gars ont a besion de vous



Ajouter un commentaire

username