Les pompiers de Furdenheim organisent ce dimanche une grande cochonnaille à la salle polyvalente comme ils ont l'habitude de faire depuis des lustres. Jusque là tout va bien.

Leur chef de corps Bruno Heberlé a organisé ça de main de maître, nous a contacté à plusieurs reprises il y a plusieurs mois, nous laissant même le choix de la date, le 1er ou le 8 février, en fonction de la quantité de matches à reporter, "comme ça vous arrange, le tout c'est de disposer de la salle le samedi vers 18h30 - 19h pour tout préparer".
"Pas de problème pour le basket, quand on sait à l'avance, on peut toujours s'organiser"
Ambiance sympa, nos relations avec les pompiers sont au beau fixe. Je contacte notre correspondant-expert-en-remise-de-match pour avis, notre Arnold national m'indique sans hésiter la date du 08/02 (aucun match à domicile contre 6 la semaine précédente) et moi-même sans hésiter transmet à Bruno la date du ... 01/02, qui sans hésiter me demande si la salle serait dispo vers 19h au plus tard, et moi sans hésiter avec l'assurance d'un jeune premier "bien sûûûûrrrrr que la salle sera dispo à 19h au plus tard".
Le 30 décembre, je m'aperçois de LA B-O-U-L-E-T-T-E, je suis tout petit, je ne mesure plus que 1m29, le silver star c'est plus pour moi. Je contracte rapidement une assurance-vie, j'envoie un fax à la fédération mondial des organisateurs de cochonnailles, j'appelle le congrégation des mangeurs de pieds de porc, rien à faire, la date c'est la date, le cochon n'attend pas
Bon...
"Allo ?..... Arnold ? c'est toi ?...... Ah, t'es à la maison ?..... ouai.... fait beau dehors, tu trouves pas? ......et hier soir tu as mangé quoi ?............ouai..... tu sais, ce matin j'ai vu un bus bleu.... ouais.... c'était sympa, ouai..... il roulait....euh....(avec courage et désespoir)........mon ami arnold que j'ai.....comment te dire..... J'-A-I F-A-I-T U-N-E B-O-U-L-E-T-T-E".
Le grand Arnold de 2m35 prend les choses en main, fait chauffer le téléphone, sature internet et sa messagerie, relit les 235 chapitres du règlement de la FFBB, consulte les archives nationales de 1869 des amicales des sapeurs pompiers organisateur de cochonnailles, discute, argumente, convainc, s'arrange avec tout le monde de l'alsace du monde du basket pour reporter/avancer/déplacer/inverser tous les matches.
Grand merci public à ce grand homme après le grand merci privé, accompagné d'une -très bonne- bouteille de Echézeaux à venir, es esch e so.
Merci aussi à toutes les équipes qui ont accepté sportivement de déplacer les rencontres (l'ASS notamment). Derniers mercis aussi à tous ceux qui seront dispo samedi après le match des SM2 (voir post de PéïPéï) pour aider rapidos les pompiers à préparer la salle pour le lendemain.

Commentaires

1. Le jeudi 29 janvier 2009 à 11:23, par patrick

Si Echézeaux 2000 ou 2005 domaine de la Romanée Conti je donne un coup de main à Arnold pour la dégustation. Avant tout on va éviter la mise en bière des SM2. Car urgence il y a, juste avant les pompiers...es esch a s.o.s


2. Le jeudi 29 janvier 2009 à 11:28, par Arnold

Impossible de faire la grève du rire avec vous ! I love it ! Je n'ose même pas surenchérir :-D


3. Le jeudi 29 janvier 2009 à 15:58, par jean kohler

voilà des matchs qui arrivent à bon Porc ...


4. Le jeudi 29 janvier 2009 à 16:15, par anne B

quel talent ! "et le verbe s'est fait chair"... mdr



Ajouter un commentaire

username