1er match retour, Furdenheim accueille la SIG. En observant l'échauffement de l'adversaire, 3 mots circulent dans les tribunes de Fufu : plus grandes, plus physiques et plus adroites. Mais les échauffements ne reflètent pas toujours la physionomie du match. Nos filles réalisent leur meilleure entame de match depuis le début de la saison : Fufu joue vite, la balle circule, si bien que le score est à notre avantage pendant les 2 premières minutes. La SIG part à l'assaut du panier, ce qui oblige nos filles à commettre de nombreuses fautes. Le score est de 11 - 11 et Fufu affiche 5 fautes d'équipe. La SIG en profite pour concretiser adroitement 5 lancers francs et l'écart se creuse d'autant de points.

C'est également l'écart à la fin du 1er quart (15 - 20). Mais il faut bien noter que dans le 2e quart, Fufu réalise de bien belles choses : une Aurore toujours aussi tranchante dans ses montées de balle, une Marina bien présente sous le panier adverse qui enchaîne les paniers, une Maéva qui slalome dans la défense adverse, une Laura bien adroite dans ses shoots, une Mélanie et une Léa qui remontent rapidement les balles et enfin une Perrine et une Aurélie qui vont au charbon aussi bien en attaque qu'en défense. Dans les tribunes, nous assistons à de superbes phases de jeu. Durant cette période, la SIG connait des moments de doute et le score affiche toujours 5 points d'écart (28 - 33), certes à l'avantage de la SIG.

Après la mi-temps, Fufu continue vaillamment de se battre ; la SIG, quant à elle, commence à imposer son jeu. Fufu résiste, mais commet de nombreuses fautes. Plusieurs filles se retrouvent à 3, voire 4 fautes, ce qui les obligent (peut-être) à freiner en défense. La SIG en profite et gagne ce quart 27 à 22. 10 points séparent désormais les 2 équipes (50 à 60).

Dans le dernier quart, nos observations lors de l'échauffement se révèleront finalement exactes : sous notre panier, la taille des filles de la SIG fera finalement la différence ; les paniers s'enchaînent. Les attaques sont bien préparées et les shooteuses libérées ; les paniers à 3 points s'enchaînent. De notre côté, le moral n'y est plus. Nos filles se sont données à fond dans les 3 premiers quarts et c'est tout à leur honneur ! Et dans ce dernier quart, c'est finalement le physique et l'adresse qui feront la différence. Le dernier shoot à 3 points de la SIG concrétise la supériorité de la SIG dans cette 4e période.

Mais franchement les filles, vous n'avez absolument pas à rougir de cette défaite ! Les progrès et l'envie sont visibles ; il faut continuer !!

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.


Ajouter un commentaire

username